Primaths2 tirelire

— Aujourd'hui, nous allons continuer à travailler avec des nombres à trois chiffres, mais on ne va pas se contenter de les lire et de les écrire.

Nous allons utiliser des petits carrés comme celui-ci.

carreunite

Pour que vous ne perdiez pas trop de temps à compter les carrés, je vais aussi utiliser de grands carrés comme celui-ci.

Dans ce grand carré, il y a cent petits carrés… est-ce que vous me faites confiance ou est-ce que quelqu'un veut les compter pour qu'on soit bien sûr qu'il y en a cent ?

Le cas échéant, on accédera à la demande et on laissera (une seule fois) un élève procéder au comptage des carreaux.

centaine1
carres4

— Si je montre ça, il y a cent petits carrés et encore douze carrés, alors on dit qu'il y en a cent douze il faudra écrire cent douze en chiffres sur votre ardoise.

carres5

— Si je montre ça, il y a deux fois cent petits carrés et encore trois carrés, alors on dit qu'il y a deux cent trois petits carrés. Si le travail était commencé, il faudrait écrire en chiffres deux cent trois sur votre ardoise.

carres2

— Maintenant, vous allez vraiment faire le travail, prenez votre ardoise…

Il y a trois fois cent petits carrés et encore dix carrés, alors on dit qu'il y a trois cent dix carrés.

Écrivez trois cent dix en chiffres sur votre ardoise.

Très vite, on laissera aux élèves la charge de passer de la quantité de petits carrés affichés au nombre dit, puis au nombre écrit.

P1010366

— Ecrivez sur vos ardoises combien il y a de petits carrés au tableau.

carres

— Ecrivez sur vos ardoises combien il y a de petits carrés au tableau.

Assez vite, on demandera aussi aux élèves de réaliser des collections de petits carrés correspondant au nombre donné par le maître.

Pour cela, chaque élève, ou chaque binôme si on souhaite les faire travailler par deux, sera muni d'une enveloppe et de quatre carrés de 100 carreaux.

Avant de commencer le travail, les élèves seront chargés de découper l'une de leurs centaines en bandes, puis trois ou quatre de leurs bandes en petits carrés.

On fera remarquer que chaque bande contient dix petits carrés, mais on n'insistera pas sur le fait qu'il y a dix bandes de dix dans une centaine. Si certains le remarquent, ce sera très utile pour la suite, mais ce n'est pas encore l'objet du travail.

carres3
item13a

— Sortez sur votre table trois cent six petits carrés. J'écris le nombre au tableau pour qu'on ne l'oublie pas.

Rangez bien les autres dans l'enveloppe pour qu'ils ne se mélangent pas.

item21

Dans des cas comme celui-ci, certains enfants sortiront 15 petits carrés alors que d'autres utiliseront une barre-dizaine et cinq unités.

Excellente occasion de revenir sur le travail fait en CP sur le système décimal : 15 c'est une dizaine et cinq unités, ces deux réponses présentent bien le même nombre de petits carrés.

Comme on a déjà fait le travail de correspondance entre l'écrit et l'oral, on peut donner parfois une consigne redondante, à l'écrit et à l'oral, et utiliser d'autres fois un seul des deux modes.

 

Comme pour le travail de correspondance entre l'écrit et l'oral, nous proposons d'éviter provisoirement les nombres comme 375, 294 ou 187.

Permettre aux enfants qui avaient du mal en fin de CP avec 73 et 94 de réussir un travail avec des nombres beaucoup plus grands est susceptible de les remobiliser. Il sera toujours temps quelques semaines plus tard de reprendre le même type de travail en y introduisant les difficultés liées à la présence d'un 7 d'un 8 ou d'un 9 au rang des dizaines.

 

Pour montrer l'efficacité de ce qu'on vient d'apprendre, on pourra mettre en place des situations permettant une validation par les élèves de leurs productions, par exemple celle-ci qui se déroule en binôme :

Un élève écrit un nombre à trois chiffres sur son ardoise sans que son partenaire le voie.

Il pose l'ardoise sur la table de façon à ce que le nombre soit caché et sort de son enveloppe la quantité correspondante de petits carrés.

Le partenaire écrit à son tour le nombre de carrés sur son ardoise, puis on compare les deux nombres écrits. En cas de désaccord persistant, on appelle le maître.

 

Quand le travail décrit ici est bien assimilé, la classe nous semble prête pour aborder un aspect plus subtil du système décimal.

 

 

 

.