Primaths2 tirelire

L'énumération.

enumeration1

Il faut mettre exactement un jeton dans chaque tirelire.

enumeration2

Quand l'élève pense avoir terminé, il enlève les cartons pour voir s'il y a bien juste un jeton dans chaque tirelire…

ici, il y a une tirelire vide, ce n'est pas réussi.

La mise en place de l'activité ne pose pas de gros problème :

Un petit groupe d'élèves est installé autour d'une table ou assis en rond sur le sol.

Chaque élève travaille à tour de rôle.

Sans que ce soit systématique, les avis des observateurs sont sollicités :

— Pensez-vous qu'il a réussi ?

— Avez-vous remarqué comment elle a fait ?

— Qui a une idée pour réussir ?

Pour faire évoluer la tâche proposée aux élèves, on peut évidemment jouer sur le nombre de pots, mais aussi sur leur disposition.

Il est clair que les trois dispositions ci-contre proposent des difficultés croissantes.

On peut imaginer plusieurs procédures permettant aux enfants de réussir :

  • Placer les pots déjà remplis à part.
  • Marquer les pots remplis (par exemple en plaçant un jeton à côté).
  • Déplacer les pots avant de déposer les jetons pour obtenir une configuration plus facile (par exemple une ligne).

Il convient à chaque fois de féliciter l'élève qui a pris cette initiative, de favoriser la diffusion de l'idée dans l'ensemble du groupe… puis de proposer de passer à une tâche plus difficile : « Maintenant, nous allons recommencer, mais nous n'avons plus le droit de déplacer les pots ».

enumeration3

Tout cela est bien joli, mais quelle trace y aura-t-il dans le cahier de l'élève ? Que vais-je pouvoir montrer aux parents ?

Ne nous précipitons pas sur la trace écrite : il faudra peut-être une séance entière pour que le maître trouve le bon réglage : un nombre et une disposition des tirelires posant un problème difficile, mais accessible. Il faut surtout du temps aux élèves pour résoudre le problème.

Lors de la troisième utilisation de ce jeu, Kim a réussi à placer correctement les jetons dans une disposition qui lui semblait très difficile, le maître écrit alors dans le cahier de Kim : « J'ai réussi à mettre un jeton dans chacune des tirelires placées comme ça. »

À côté de cette phrase, Kim colle un tirage de photo numérique, ou bien encore un schéma fait par le maître ou, mieux encore, un dessin fait par lui-même. La réalisation du dessin est une nouvelle tâche intéressante : il faut respecter à la fois le nombre et la disposition approximative des tirelires.

 

Autre enrichissement possible : on peut décider à la fin d'une séance qu'une disposition était intéressante… ce serait bien si les autres groupes essayaient la même disposition dans les jours à venir… oui, mais comment être certain de retrouver la même disposition ?

On peut confier aux élèves à la fois la réalisation du schéma qui sert de mémoire et le placement des tirelires en fonction du schéma à la séance suivante.

 

Qu'apprend-on à travers cette activité ?

Énumérer les objets d'une collection, c'est les désigner chacun une fois et une seule fois. C'est nécessaire pour dire combien il y en a en les comptant d’un en un, mais aussi dans d'autres situations.

Pour en savoir plus, vous pouvez commencer par lire un article de Joël Briand, dans le numéro 66 de la revue grand N.