Primaths2 tirelire
P1020076

Voici trois monstres.

Je n'aime pas tellement avoir des monstres dans la classe, alors je vais les renvoyer chez eux.

Ils habitent dans le placard qui est là bas, et que je fermerai bien à clé pour qu'ils n'en sortent pas.

Comment voyagent les monstres ? Sur des tapis volants, vous ne le saviez pas ?

P1020077

J'ai ici beaucoup de tapis volants, mais attention, les monstres ne veulent pas monter sur n'importe quel tapis volant.

P1020079

Les monstres n'aiment pas ce tapis.

 

 

 

 

 

Ils essaient de monter dessus, mais le monstre à grandes dents n'a pas de place.

Il n'est pas content, alors il grogne et les trois monstres se disputent.

Ils ne peuvent pas partir.

P1020078
P1020080

Les monstres n'aiment pas ce tapis.

 

 

 

 

 

Ils essaient de monter dessus, mais il reste une place vide. Tous les monstres veulent prendre la place vide. Alors, ils se disputent.

Ils ne peuvent pas partir.

P1020081
P1020082

Les monstres aiment bien ce tapis.

 

 

 

 

 

 

 

Chaque monstre a une place, et il n'y a pas de place vide.

Les monstres s'assoient bien sagement, ils ne se disputent pas, ils peuvent rentrer chez eux dans le placard.

P1020084

J'ai apporté beaucoup de tapis, nous allons apprendre à choisir les bons tapis pour les trois monstres, les tapis à trois places.

Remarques :

S'il est possible de présenter le travail comme ci-dessus à un assez grand groupe, voire à la classe entière, c'est essentiellement en essayant lui même que chaque enfant pourra apprendre quelque chose sur les nombres.

La phase en grand groupe où quelques enfants choisiront devant les autres un tapis, puis vérifieront s'il y a bien une place pour chaque monstre, pas une de plus, pas une de moins, vise surtout à faire comprendre à chacun le but du problème : que cherche-t-on à obtenir ? Comment sait-on que l'on a réussi ?

Ensuite, dans des groupes plus petits, chaque enfant ayant son matériel, on s'exercera à choisir les bons tapis. Le maître sera présent dans ces groupes pour observer, décrire et faire décrire ce qui se passe : "Tu as pris un tapis à deux places, deux, c'est comme les deux mains : regarde, je peux poser une main ici et l'autre main ici, j'ai deux mains, il y a deux places. Trois places, c'est deux places et encore une place".

 

On peut aussi par moments faire travailler le petit groupe ensemble : un tapis est pris au hasard et on doit prévoir en l'observant s'il conviendra.

Là encore, la présence du maître est nécessaire pour dire et aider à dire.